Certains joueurs en ligne se sont fait taper sur les doigts en Belgique !

Décidément, après la chasse aux sorcières, c’est la chasse aux joueurs en ligne en Belgique! Alors que la plupart du temps ce sont les opérateurs qui trinquent, cette fois-ci c’est au tour des joueurs ! Du jamais vu, à quoi est dû cette pratique de la Commission des Jeux de Hasard belge (CJH) ? Sanctionner les joueurs est devenu le nouveau mot d’ordre de l’organisme de contrôle des jeux en ligne et 79 joueurs ont récemment fait les frais de cette nouvelle politique. Comment se sont déroulés les faits ? Comment éviter de se faire sanctionner ? Voici les résultats de notre enquête exclusive sur le sujet !

Prendre le problème à la source pour les autorités

Eh oui, sachant que vous êtes la principale source de revenus des opérateurs, vous êtes forcément la source du problème pour les autorités. Oui, c’est injuste, mais pour l’instant c’est comme ça ! Mais pourquoi au juste êtes-vous dans le collimateur ? Avec la multiplication des agences illégales de paris sur le net, les contrôles effectués par la CJH auraient perdu de leur efficacité.

« La pêche a été bonne pour la CJH, qui a récemment sanctionné 79 adeptes de jeux en ligne, parmi lesquels on trouve des pratiquants du poker, des jeux de casino et des paris sportifs. »

La solution est donc d’aller à la source du problème et de sanctionner les joueurs pour les dissuader de jouer en ligne, mais surtout de parier sur les sites de paris en ligne en Belgique. La pêche a été bonne pour la CJH, qui a récemment sanctionné 79 adeptes de jeux en ligne, parmi lesquels on trouve des pratiquants du poker, des jeux de casino et des paris sportifs. En gros, tout le monde est concerné ! L’amende, elle aussi, a de quoi faire hésiter les joueurs à désormais prendre part dans leur loisir, puisqu’elle s’élève au montant de 200CHF ! Cependant, si vous vous faites prendre et que la chance est au rendez-vous, vous aurez le bonheur de faire partie de la pile de 180 dossiers qui sont actuellement en attente d’un traitement de faveur de la part de la CJH.

Quels sites et pourquoi ces sites en particulier ?

Encore une fois, nos sites préférés de paris en ligne résistent encore et toujours aux sentences de la CJH ! Les sites de bookmakers qui sont dans le viseur de la CJH sont les suivants : BetClic Everest et BetClic.com. Et oui, nous vous avions prévenu, ce sont nos préférés et c’est sûrement les vôtres également ! Seulement, sachez que ces établissements ne sont en aucun cas des enseignes frauduleuses. Alors pourquoi sont-ils la source d’ennuis pour de nombreux joueurs ?

Le tout repose sur la législation relative aux jeux d’argent mise en place en 2001 en Belgique. En effet, il existe deux types de licences : la licence A+, qui concerne les opérateurs de casinos en ligne et de salles de poker en ligne, et la licence F1+ relative aux sites de bookmakers. A titre indicatif, sachez que BetClic.com a déjà écopé d’une amande de 150 000€, car le bookmaker ne dispose d’aucune des deux licences administrées par la CJH. C’est fâcheux pour les joueurs, mais pour les sites aussi ! Aucune information n’a encore émané du camp BetClic, mais cela ne saurait tarder ! Restez à l’écoute pour éviter de passer à la caisse!