Handball français : le verdict est tombé pour Nikola Karabatic

Le procès en appel pour l’affaire des paris truqués au handball français avait lieu du 22 novembre au 2 décembre 2016. Sur le banc des accusés, 16 prévenus dont la star du handball français : Nikola Karabatic. Plus de 4 ans après les faits, le parquet de Montpellier a donné son verdict pour ce procès en appel. Le français va devoir débourser 40 000 euros d’amende, soit 10 000 euros de plus qu’à l’issue du procès de 2015. Cependant, les trois mois de prison de sursis ont été retirés. Revenons ensemble sur une histoire qui a fait beaucoup de bruits chez nos voisins français.

Des faits qui datent de 2012

L’affaire débute par une rencontre sportive de handball dans le cadre du championnat de France opposant Montpellier à Cesson. Alors que l’équipe de Montpellier n’a perdu qu’un seul match durant la saison et est déjà sacrée championne depuis le match précédent, l’équipe de Cesson doit, de son côté, remporter le match afin de se maintenir dans les meilleurs du classement.

Au final, Cesson l’emporte à la fin de la mi-temps avec 15 à 12, et gagne le match avec un score final de 31 à 28. Quelques jours après, la Française des jeux remontent aux autorités françaises des mises inhabituelles sur cette rencontre, des paris sur la victoire de l’équipe de Cesson. Alors que ce type de rencontre reçoit en général aux alentours de 5 000 euros de mises, c’est 80 000 euros qui sont enregistrés pour cette rencontre.

Des accusés reconnus coupables

« […] tous les ans les paris sportifs génèrent près de 500 milliards de dollars. Et il semblerait que 10 % de ce montant soit d’origine criminelle. »

Au fur et à mesure de l’investigation, les autorités françaises mettent en avant une potentielle complicité de la part des joueurs de l’équipe de Montpellier, ainsi que de leurs compagnes. Il est vrai que tous ces paris ont été placés pratiquement à la même heure et dans la même zone géographique. Raison de plus pour avoir de fortes suspicions sur une forme de corruption organisée. L’enquête aboutie sur une accusation de 16 prévenus, dont les frères Karabatic et leurs compagnes. Après le procès de 2015, les accusés font appel de la décision. Le procès en appel vient de se terminer et reconnaît coupable les différents accusés.

Un problème de fond

Outre la triche, le problème majeur de ce type de fraude est qu’il a un impact négatif sur le sport. En effet, ce n’est pas la première fois que des affaires similaires de corruption ont lieu dans l’univers sportif. Le football, le tennis, la NBA, le patinage artistique, le badminton, et même le cricket ont déjà également été touchés. Derrière ces acteurs qui influent sur l’issue d’une rencontre, ce sont généralement des accords véreux passés entre les joueurs et/ou arbitres et une organisation criminelle.

De ce fait, en ayant la certitude de l’issue de la rencontre, l’organisation peut placer des paris en toute sérénité et facilite ainsi le blanchiment d’argent. Selon Francesco Barranca, tous les ans les paris sportifs génèrent près de 500 milliards de dollars. Et il semblerait que 10 % de ce montant soit d’origine criminelle.