Ligue des Nations 2022/2023 : un premier bilan mitigé pour la Belgique

Belgique Ligue des Nations 2022/2023

À quelques mois du début de la Coupe du monde, la dernière trêve internationale de la saison 2022/2023 a fait office de répétition générale pour les sélections. Malgré le faible intérêt de la Ligue des Nations et l’état de fatigue des joueurs, la Belgique a disputé quatre matchs au cours de cette période. Les Diables Rouges ont alterné entre le bon et le moins bon… L’heure est au bilan !

1. Image Circus​.beUne bonne adresse pour parier en toute légalité ! Parier
2. Image Bingoal​.beProfitez du savoir-faire de ce bookmaker pour vos paris sportifs ! Parier
3. Image Uni​betUne référence pour tous les parieurs de Belgique ! Parier

Des résultats irréguliers, mais justifiables

En raison de la Coupe du monde prévue en fin d’année au Qatar, le calendrier de la Ligue des Nations a été profondément chamboulé. Les quatre premières journées de la phase de groupes ont eu lieu entre le 2 et le 14 juin tandis que les deux dernières journées sont prévues du 22 au 27 septembre. Demi-finaliste de la dernière édition, la Belgique a très mal commencé la compétition.

Placés dans le Groupe 4 de la Ligue A, les Diables Rouges ont été balayés à domicile par les Pays-Bas (1-4). Quelques jours plus tard, les hommes de Roberto Martinez se sont néanmoins bien repris en écrasant la Pologne (6-1). Le match nul décevant contre le Pays de Galles (1-1) a ensuite laissé place à une nouvelle victoire contre l’équipe de Robert Lewandowski (1-0).

Deuxième du groupe à trois points des Pays-Bas, la Belgique a fait preuve d’une certaine irrégularité au cours de ces quatre premières journées de Ligue des Nations. Il convient tout de même de rappeler que la saison a été éprouvante pour les cadres de la sélection belge. Cette trêve internationale placée au mois de juin n’était donc pas idéale pour voir du beau football. Avant le début du rassemblement, Kevin De Bruyne n’avait d’ailleurs pas hésité à exprimer son manque d’intérêt pour la nouvelle compétition de l’UEFA.

Les errements tactiques de Roberto Martinez

Souvent critiqué pour son travail à la tête des Diables Rouges, le sélectionneur Roberto Martinez a une nouvelle fois été pointé du doigt à l’issue de cette trêve internationale. La défaite contre les Pays-Bas a notamment révélé un certain immobilisme de la part du technicien espagnol. Décidé à conserver le même système de jeu et les mêmes hommes, Roberto Martinez a eu tout faux.

Belgique Coupe du monde 2022

Pour commencer, le système en 3-4-3 continue d’afficher les mêmes limites en phase défensive. Le bloc équipe a tendance à se transformer en 5-2-3, ce qui place les milieux de terrain en infériorité numérique et les prive de possession du ballon. Derrière, Roberto Martinez s’appuie sur des cadres en net déclin : Jan Vertonghen (35 ans) est décevant au Benfica depuis deux saisons tandis que Tobias Alderweireld (33 ans) évolue désormais au Qatar.

Dans l’ensemble, le sélectionneur semble avoir du mal à renouveler sa génération dorée. En l’absence de Thibaut Courtois, l’Espagnol a préféré aligner Simon Mignolet ou Koen Casteels à la place de Matz Sels. Le gardien strasbourgeois reste pourtant sur une excellente saison en Ligue 1. Très en vue avec le Club Bruges, le prometteur Charles De Ketelaere a également dû se contenter de miettes en attaque.

Quelques motifs d’espoir pour la Belgique

Bien sûr, tout n’est pas à jeter pour la Belgique. S’il convient de rappeler la place hasardeuse de cette trêve internationale dans le calendrier, les Diables Rouges ont tout de même montré quelques motifs d’espoir à quelques mois du début de la Coupe du monde. Toujours capitaine de la sélection, Eden Hazard a disputé les quatre matchs. Disparu des radars depuis sa signature au Real Madrid à l’été 2019, l’ailier gauche s’est montré à son avantage au cours du rassemblement.

"Le jeune attaquant Loïs Openda (22 ans) pourrait bien être l’une des révélations du prochain Mondial…"

Malgré une saison interminable sous les couleurs de Manchester City, Kevin De Bruyne a une nouvelle fois prouvé toute l’étendue de son talent lors de l’écrasante victoire face à la Pologne. Le métronome belge n’était pourtant pas très motivé à l’idée de disputer la Ligue des Nations… Enfin, ce rassemblement a permis à Loïs Openda de fêter ses trois premières sélections, avec un but à la clé. Le jeune attaquant (22 ans) pourrait bien être l’une des révélations du prochain Mondial…

Top Bookmakers
1. Image Circus​.beUne bonne adresse pour parier en toute légalité ! Parier
2. Image Bingoal​.beProfitez du savoir-faire de ce bookmaker pour vos paris sportifs ! Parier
3. Image Uni​betUne référence pour tous les parieurs de Belgique ! Parier
4. Image Betway​.beLe meilleur moyen de gagner gros sur vos paris sportifs sur le net ! Parier
5. Image Lad​brokesUne plateforme 100 % sécurisée Parier
Bookmaker Du Mois
  • Cotes les plus élevées du marché
  • Nombreux challenges innovants
  • 15 000 matchs chaque année
Prono du moment

Du 1er au 24 juillet, le Tour de France 2022 risque de nous réserver quelques surprises pour sa 109ème édition... Lire la suite

Victoire de Tadej Pogačar