Qui va remporter le Ballon d’Or 2018 ? Retrouvez nos 6 favoris

ballon d'or

Le 3 décembre prochain, le nom du Ballon d’Or 2018 sera dévoilé et c’est la première fois depuis l’édition 2006 (Cannavaro, Buffon, Henry, Ronaldinho et Zidane) que le scrutin risque d’être aussi disputé entre autant de joueurs différents. Nous avons donc passé en revue les 6 favoris légitimes pour cette récompense, la plus prestigieuse pour un footballeur. A noter que Lionel Messi ne figure pas dans notre sélection car, bien que beaucoup le considèrent toujours comme le meilleur joueur du monde de par ses qualités intrinsèques, la Pulga devrait payer le Mondial affligeant de l’Albiceleste ainsi que la déroute barcelonaise face à l’AS Roma l’an passé. Sans plus attendre, découvrez les six joueurs qui, eux, vont briguer le Ballon d’Or cette année !

1 – Cristiano Ronaldo (Real Madrid / Juventus – Portugal)

Cristiano Ronaldo Juve

Les + : comment ne pas mentionner Cristiano Ronaldo ? Lauréat des deux dernières éditions, le Portugais est toujours aussi monstrueux à 33 ans. Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid pour la troisième fois d’affilée, il fut un grand artisan de cette victoire finale, avec le titre de meilleur buteur de la compétition (15 buts) dont un retourné acrobatique déjà mythique en quarts face à Buffon. Parti relever un nouveau défi avec la Juventus Turin cet été, il se remet de nouveau à marquer après une courte période d’adaptation. Au final, CR7 a inscrit 43 buts en 44 matchs toutes compétitions confondues en 2018 !

Les - : bien qu’ayant inscrit un triplé retentissant face à l’Espagne, Ronaldo n’a pu empêcher l’élimination des siens face à l’Uruguay en huitièmes, un match au cours duquel la superstar a livré une prestation bien terne. La Coupe du Monde devrait jouer un grand rôle dans le scrutin de cette année, qui plus est avec la réforme du Ballon d’Or où seuls les journalistes élisent le lauréat. Enfin, bien qu’il ne s’agisse pas de football et malgré la présomption d’innocence, la récente affaire de mœurs dans laquelle il est impliqué pourrait également nuire au Portugais.

2 – Antoine Griezmann (Atletico Madrid / France)

Griezmann Atletico Madrid

Les + : l’année 2018 a été particulièrement prolifique pour le Français ! Vainqueur de la Ligue Europa et de la Coupe du Monde, buteur lors des deux finales, Griezmann a été un élément moteur pour l’Atlético Madrid et l’équipe de France. Auteur de 4 buts durant le Mondial et meilleur joueur face à la Croatie, le Colchonero a été indispensable par son style de jeu atypique, mêlant technique, altruisme, finition et combativité. C’est en grande partie grâce à lui que l’Atlético rayonne en ce début de saison. Son année a été tout bonnement exceptionnelle, même davantage qu’en 2016 où il termina 3ème du Ballon d’Or.

Les - : le natif de Mâcon pourrait payer la façon dont la France a remporté la Coupe du Monde, à savoir un collectif soudé. Ainsi, il n’y a pas un Français qui se détache véritablement dans cette victoire finale, et les suffrages risquent donc de se diviser entre trois et quatre noms. Son style de jeu moins spectaculaire que M’bappé peut d’ailleurs le desservir, de même que son lobbying insistant ces dernières semaines.

3 – Eden Hazard (Chelsea – Belgique)

Hazard Chelsea

Les + : c’est simple, depuis le premier match du Mondial jusqu’à aujourd’hui, Eden Hazard est sans doute le meilleur joueur du monde actuel. Il suffit de voir ses prises de balles et son impact pour comprendre que le Belge est dans la forme de sa vie en ce moment. Aucun joueur n’a été aussi bon à chaque minute durant la Coupe du Monde, N’golo Kanté ayant faibli en finale.

Depuis le début de saison, l’ancien Lillois mène les Blues de Maurizio Sarri vers les sommets de la Premier League, et régale toujours autant ses partenaires comme les fans.

Les - : Eden Hazard pourrait manquer le Ballon d’Or pour les mêmes raisons qu’il n’a pas reçu le titre de meilleur joueur du Mondial : la Belgique a fini à la troisième place. De façon plus globale, le Belge n’a remporté que la FA Cup cette année, bien que buteur en finale, et a vécu les six derniers mois de l’ère Conte à Chelsea à l’image de son équipe, c’est-à-dire en rentrant dans le rang.

4 – Raphael Varane (Real Madrid – France)

Varane Real Madrid

Les + : le Français est devenu le quatrième joueur de l’histoire à remporter la Coupe du Monde et la Ligue des Champions la même année. Mieux, il a joué un rôle prépondérant dans ces deux conquêtes, en prenant l’envergure d’un leader en équipe de France et en affirmant définitivement sa légitimité au sein du Real Madrid.

Roc infranchissable durant le Mondial, il a mené la défense des Bleus vers une solidité quasi continue grâce à sa sérénité, son sens du placement et de la relance, mais aussi son but décisif face à l’Uruguay.

Les - : le retour à la réalité a été dur pour Varane, qui se montre très fébrile avec le Real en ce début de saison, en attestent notamment ses prestations en Supercoupe d’Europe ou lors du Classico, entre autres. Il est d’ailleurs l’un des symboles de la situation délicate du Real Madrid, qui tend néanmoins à s’améliorer depuis l’arrivée de Santiago Solari. Tout comme Griezmann, il pourrait également partager les votes avec certains de ses coéquipiers chez les Bleus. Enfin, et malgré l’exception Cannavaro, son poste peut lui être préjudiciable dans ce type de distinction individuelle.

5 – Luka Modric (Real Madrid – Croatie)

Modric Real Madrid

Les + : l’un des joueurs les plus agréables à voir jouer a vécu une année riche en émotions ! Ayant livré une Ligue des Champions 2018 de toute beauté, le métronome croate a mené la Croatie en finale de la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire, et en est le plus illustre symbole. Auteur de deux buts et de deux tirs au but, Modric a assumé ces responsabilités et les journalistes pourraient voir en ce Ballon d’Or une belle occasion de récompenser l’ensemble de sa carrière. En 2018, le Madrilène a d’ailleurs déjà remporté le titre de Meilleur joueur de la Coupe du Monde et de Joueur de l’année Fifa.

Les - : paradoxalement, il ne s’agit pas de la meilleure année au niveau individuel pour Luka Modric. Parfois moins influent sur le terrain que par le passé, même lors de la Coupe du Monde (il manque également un penalty contre le Danemark), son début de saison avec son club est poussif, notamment en raison de son vrai faux départ vers l’Inter Milan.

6 – Kylian M’bappé (Paris Saint-Germain – France)

M'bappé PSG

Les + : le prodige français a crevé l’écran aux yeux du monde entier l’été dernier. Auteur d’une performance monumentale face à l’Argentine et buteur en finale, Kylian M’bappé impressionne de maturité pour son âge. Vainqueur de la Coupe du Monde et de tous les titres nationaux, l’attaquant enfile les buts avec le Paris-Saint Germain et l’équipe de France. Son style de jeu et son potentiel loin d’être encore pleinement exploité, lui vaut déjà des comparaisons flatteuses avec les Brésiliens Ronaldo et Pelé.

Les - : Le constat est le même que pour les deux Français précédemment cités au sujet du partage des votes. M’bappé peut également payer ses prestations quelconques avec le PSG lors de chaque gros match de Ligue des Champions en 2018 (Real Madrid, Liverpool et Naples). De plus, la réforme du Ballon d’Or inclut une nouvelle récompense, le Trophée Kopa récompensant le meilleur jeune et celle-ci semble faite pour M’bappé. S’il continue ainsi, il risque de toute façon de remporter le Ballon d’Or dans les années qui viennent …

Le pronostic de notre rédaction

"[...] le panel de journalistes va vouloir frapper un grand coup pour la réforme du Ballon d’Or, en insistant moins sur les statistiques et davantage sur une vision plus globale, ce qui a pu manquer à Iniesta ou Sneijder par le passé."

1- Modric

2- Griezmann

3- Cristiano Ronaldo

4- Hazard

5- Varane

6- M’bappé + Trophée Kopa

Selon toute vraisemblance, Luka Modric devrait obtenir le plus de suffrages de la part des journalistes. Outre ses atouts que nous avons évoqués ci-dessus, nous pensons que le panel de journalistes va vouloir frapper un grand coup pour la réforme du Ballon d’Or, en insistant moins sur les statistiques et davantage sur une vision plus globale, ce qui a pu manquer à Iniesta ou Sneijder par le passé. En résumé, il s’agit de mettre fin à l’hégémonie de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo.

Pour l’histoire, il serait d’ailleurs de bon ton que ces deux monstres indissociables, restent à 5 Ballons d’Or chacun, afin que le sempiternel débat sur la supériorité de l’un ou de l’autre traverse les âges. Concernant Eden Hazard, il risque malheureusement d’échouer au pied du podium, derrière Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo dont l’année a été couronnée de succès.

Vous avez votre propre idée sur le Ballon d’Or 2018 ? Bwin vous permet de parier sur le nom du futur lauréat ! En ce moment, Bwin vous offre un bonus de bienvenue de 200% sur votre premier dépôt, jusqu’à 120 € !
Prono de la semaine

C'est le véritable choc de cette journée de Ligue des Champions : Liverpool affronte Naples ! Malheur au vaincu... Lire la suite

Match nul