Le Poker Omaha

Aussi populaire que le bon vieux Texas Hold’em, le Poker Omaha est une variante à part entière du poker qui possède ses propres règles. Cette déclinaison du poker qui se pratique avec un jeu ouvert et qui autorise à peu près tous les types de limites (Fixed Limit, No Limit et Spread Limit) est très répandue dans sa version High/Low. Dans l’article suivant, nous vous apprenons justement les règles de l’Omaha.

Spécificités du Poker Omaha

Le Poker Omaha a des caractéristiques bien spéciales. Contrairement au Texas Hold’em à titre d’exemple, le joueur ne peut se servir que de deux de ses cartes privatives pour composer sa main. Par ailleurs, on remarquera qu’il existe également des distinctions selon les sous-variantes. Pendant une partie d’Omaha High, c’est le joueur qui a la combinaison la plus haute qui est déclaré gagnant. Par contre, durant une partie d’Omaha High/Low, le pot est constamment divisé en deux : la première moitié ira au joueur qui possède la main la plus haute tandis que l’autre sera versée au détenteur de la main la plus faible.

Le but du jeu

Le but du jeu au Poker Omaha est on ne peut plus simple : constituer la plus grosse main de cinq cartes possible en se servant obligatoirement de deux de ses cartes privatives. Le joueur doit également associer ses deux cartes privatives à trois des cinq cartes disposées sur le tapis – on parle de cartes communes. Dans le cas de l’Omaha High/Low, comme nous vous l’avons déjà dit, le joueur qui possède la main la plus faible perçoit la moitié du pot.

Les règles de l’Omaha

Au Poker Omaha, tout ce qui concerne la donne, les mises et les cartes communes est semblable à ce qui se fait au Texas Hold’em, bien qu’il existe quelques petites exceptions :

  • Tous les joueurs se voient distribuer quatre cartes privatives et il est indispensable qu’ils utilisent deux d’entre elles pour créer une main de cinq cartes.
  • Les mains Low sont parfois impossibles à réaliser. Devant l’absence de trois cartes de rangs différents et inférieures à un 8 sur la table, aucun Low ne peut être constitué !
  • Lorsqu’une main Low ne peut pas être composée, c’est le joueur qui a la meilleure main High qui remporte l’intégralité du pot.
  • Ainsi, un joueur qui détient et la meilleure main High, et la meilleure main Low, touche d’office la totalité du pot.

Vous remarquerez que l’issue du jeu est conditionnée par les fluctuations pouvant survenir sur les mains High ou Low. Ainsi, le joueur qui possède une main High ou une main Low peut perdre plus d’argent qu’il n’en a gagné. Il suffit pour cela d’avoir une main High très faible ou une main Low dite « Max » et que votre adversaire détienne également un Low « Max » mais une meilleure main High. Dans ce cas bien précis, le premier joueur ne repart qu’avec le quart du pot. Il fallait le savoir !

Top Poker Rooms
1. Image Bwin Poker JouerRevue
2. Image Unibet Poker JouerRevue
3. Image Ladbrokes Poker JouerRevue

Le Poker Omaha vous donne déjà mal à la tête ?

Pas de panique, il existe des variantes du poker plus accessibles :

Top Poker Rooms

JouerRevue
JouerRevue
JouerRevue