La peinture et le poker

Saviez-vous que le poker avait inspiré de nombreux artistes du monde entier, et ce, depuis des siècles? Entre la sculpture contemporaine, le dessin, le théâtre, le cinéma, et la peinture, le célèbre jeu de cartes a permis à un grand nombre d’artistes de se révéler au grand public. Partons ensemble faire le tour du monde des toiles qui représentent le poker. A travers les époques, les jeux de cartes ont toujours eu une signification particulière pour les peintres.

« Chiens jouant au poker » - Cassius Marcellus Coolidge

En 1903, c’est la marque de cigares « Brown & Bigelow » qui commande une série de tableaux au peintre américain, C. M. Coolidge. Reconnu dans un premier temps pour ses bandes dessinées, cet artiste américain a profité de cette commande exceptionnelle pour se faire connaître dans le monde de la peinture.

Après une série de 9 tableaux sur le thème du poker, les figures anthropomorphologiques de ses chiens - un animal avec la morphologie humaine - ont fait le tour du monde pour figurer sur de nombreux objets cultes des années 70. Deux de ces tableaux ont même été vendus aux enchères pour 590.000$ en 2005.

« Poker Night » - Thomas Hart Benton

En 1948, c’est le peintre américain Thomas Hart Benton qui est chargé de produire un tableau pour promouvoir le film hollywoodien « Un tramway nommé désir ». S’inspirant d’une scène mythique du film, la femme vêtue de sa robe bleue, est en train de déstabiliser son mari (un des joueurs de poker), par sa présence.

D’ailleurs, l’interprétation de la scène par le peintre a été sujette à de nombreuses critiques de la part de l’actrice, qui jugeait sa tenue trop provocante. Néanmoins, ce tableau a contribué à la renommée de Thomas Hart Benton, qui a aussi placé le poker au centre de sa toile « The Arts of Life in America » en 1932.

« Les tricheurs » - Le Caravage

Le poker, mais aussi les jeux de cartes en général, ont beaucoup inspiré les peintres à travers les siècles de l’art. L'oeuvre « Les tricheurs », du célèbre artiste Le Caravage, a notamment contribué à sa notoriété. Ce tableau commandé en 1954 par un Cardinal italien, a fait partie des premières œuvres réputées de Le Caravage. « Les tricheurs » est un modèle pour l’époque.

En mettant en scène des joueurs de zarro - l'un des ancêtres du poker - Le Caravage montre clairement un jeune homme en train de divulguer les cartes de son adversaire, pour que l’autre joueur puisse retirer la meilleure carte de sa poche. Rappelons que le jeu était considéré comme « dangereux » à cette époque.

« Joueurs de cartes » - Paul Cézanne

Dans la catégorie des scènes de genre, Paul Cézanne a peint pas moins de 5 versions de son célèbre tableau « Joueurs de cartes ». Officiellement, ces personnages ne s’amusent pas en jouant au poker. Toutefois, l’artiste a sans doute voulu montrer la pratique du brelan, un ancêtre du poker.

Eprouvant le besoin de retrouver ses origines, Paul Cézanne a choisi de représenter des paysans de son époque avec une signification plus personnelle : sa relation conflictuelle avec son père.

« Joueurs de cartes » - Fernando Botero

Fernando Botera est un peintre colombien qui fait partie des rares artistes à connaître un fort succès de son vivant. D’ailleurs, nous n’attribuons aucun courant propre à l’artiste, même si ses œuvres s’inspirent de l’art populaire. Outre les natures mortes, la tauromachie et les portraits de famille, Botera aime beaucoup peindre des nus féminins.

Dans son tableau « Joueurs de cartes », nous pouvons retrouver tous les attributs du peintre Botera, entre la femme dévêtue et ses personnages ronds et voluptueux.

Top Poker Rooms

JouerRevue
JouerRevue
JouerRevue