Addiction casino : Vers qui se tourner en cas d’addiction au jeu de casino ?

Chaque année, une poignée de joueurs de casinos belges se posent des questions sur leurs dépenses et une éventuelle dépendance au jeu. Il n’est bien sûr pas évident de faire le point sur son propre rythme de jeu. C’est pourquoi de nombreuses institutions se sont créées pour lutter contre un phénomène assez tabou, mais sur lequel les chercheurs font des avancées notables. Il est temps d'en apprendre un peu plus grâce à notre guide casino.

Une joueuse addict témoigne

L'addiction au jeu ? C’est le cas de Gisèle, 53 ans, Seraing, qui se livre à notre équipe :

« J’ai commencé à jouer sur internet il y a 3 ans. J’avais visité quelques casinos pendant ma jeunesse, mais je n’étais pas vraiment folle du concept. Un jour, un ami m’a parrainée sur un casino en ligne et j’ai essayé pour passer le temps. J’ai débuté avec 20€... Après les avoir perdus 3 semaines plus tard, j’ai redéposé, et redéposé encore, puis encore, des sommes de plus en plus élevées.

C’est là que le cercle vicieux a commencé. Je dépensais de plus en plus pour espérer couvrir mes pertes, mais je m’enfonçais de plus en plus. J’arrivais même à dépenser plus que mon salaire... Alors j’ai emprunté de l’argent à ma mère. C’est finalement mon fils de 17 ans qui m’a secouée et je me suis tournée vers la Maison du social de la Province de Liège ».

Les principales institutions pour prévenir et soigner l’addiction

Un des grands francophones dans le milieu est Adictel, accessible 24h/24 pour répondre à toutes les interrogations et venir en aide aux personnes en besoin de supports (incluant les proches). Rien qu’en 2016, cette institution internationale est venue en aide à plus de 10.000 joueurs pathologiques ou en passe de le devenir.

Ce grand spécialiste de la prévention et du traitement de l’addiction au jeu est composé d’une équipe de psychologues et spécialistes du phénomène de dépendance, disponible à tout moment.

Ils pourront également rediriger leurs interlocuteurs vers d’autres entités purement belges, comme Joueurs Anonymes, L’ACAJEP (Action Concrète pour les Adeptes du Jeu Et Proches) ou encore des établissements médicaux comme le CHU Brugmann (Clinique des Dépendances).

Détecter une éventuelle addiction grâce à un test en ligne

Le site internet aide-aux-joueurs.be propose à un test anonyme et gratuit appelé « Où en êtes-vous avec le jeu ? ». Une série de questions sera posée aux joueurs en quête de réponses. En voici quelques principaux exemples :

  • Quelle relation au jeu ont/avaient vos parents ?
  • Avez-vous déjà continué à parier avec l'intention de vous refaire ?
  • Avez-vous déjà menti au sujet d'un gain prétendu alors que vous aviez en réalité perdu de l'argent ?
  • Avez-vous caché de l’argent issu d'un gain à votre conjoint, votre famille ou d’autres personnes importantes dans votre vie ?

Après avoir répondu aux 19 questions, un score permettant d’identifier le type de relation au jeu est attribué, entre « pas de problème » et « phase de désespoir ».

Bien sûr, le site renverra les joueurs en détresse vers une série de conseils en ligne et une hotline où des interlocuteurs spécialisés pourront prendre en charge les cas importants.

« Après avoir effectué le test à la demande de mon fils, j’ai réalisé que j’avais vraiment besoin d’aide. C’est là que j’ai décidé de contacter un spécialiste pour me soigner. Cela a été dur au début, mais je me tiens loin du jeu et sais que je peux compter sur ma famille et les conseillers de la Maison Social du pour m’aider les jours difficiles » conclut Gisèle.

Il est donc toujours important de faire une pause - lorsque l'on est un joueur - pour faire le point : voici notre meilleur conseil en tant que guide casino.

L’addiction aux jeux d’argent

Cela s’adresse bien entendu à tous les joueurs de casino, ceux qui n’ont rien à voir avec l’addiction, qui jouent uniquement pour se distraire, mais aussi les joueurs qui sentent qu’ils pourraient éventuellement se sentir addict. Cela pourra aussi servir d’introduction aux familles qui ont un membre de la famille dont elle soupçonne l’addiction.

Nous allons tout simplement définir ce qu’est l’addiction, ensuite, nous apprendrons à la repérer et enfin, nous observerons quels sont les établissements qui peuvent vous aider à trouver des solutions.

Elle existe, cela ne sert à rien de la nier

L’addiction aux jeux d’argent existe, on en parle de plus en plus, une loi est d’ailleurs passée, qui comme pour l’alcool, oblige les prestataires à prévenir du danger. Il ne faut pas non plus faire une généralité, les joueurs addict représentent une infirme partie de tous les joueurs mais c’est une maladie et il faut, en tant que guide, que nous prenions nos responsabilités et que nous vous mettions en garde de ce fléau qui donne aux jeux d’argent une si mauvaise réputation.

Bien entendu, le meilleur moyen de ne pas tomber dans ce piège, c’est avant tout de vous contrôler et là, nos conseils sur le comportement d’un bon joueur pourront forcément vous aider.

Il faut savoir la repérer

Il est assez difficile de repérer un joueur addict car du fait que l’addiction aux jeux d’argent n’a aucun effet sur le physique d’une personne, celle-ci peut très bien mentir et donc le cacher à tout son entourage. Pourtant, vous avez toujours des solutions pour repérer un état addictif et nous allons vous les donner de suite :

  • Il faut savoir qu’un joueur qui découvre les plaisirs du casino va forcément beaucoup parler de cette activité. Cela n’a rien d’inquiétant, mais si d’un seul coup, vous n’en entendez plus parler, alors cela veut peut être dire que le joueur a stoppé, mais dans le pire des cas, cela voudra dire qu’il joue tellement qu’il a atteint ce sentiment de honte qui l’oblige à s’en cacher.
  • Il faut ensuite observer les comptes du sujet. Si vous avez un lien de parenté proche, la femme par exemple, alors vous aurez accès au compte de votre mari et là, vous allez pouvoir vérifier s’il y a des transactions de plus ou moins grands montants avec toujours le même destinataire. Plus le joueur est addict et plus les sommes sont importantes et régulières. Faites attention à son « money management ».
  • Si le sujet était très sociable avant, il se peut qu’avec cette nouvelle passion qui tourne en addiction, il se renferme sur lui-même et donc devienne insociable. C’est un signe qui ne trompe pas.
  • Le dernier point est l’humeur. Si le sujet devient lunatique, c’est peut-être que son humeur est rythmée par ses gains et ses pertes.

Vous pouvez la guérir

L’addiction peut être guérie ou en tout cas maitrisée et pour cela, une personne lambda ne peut pas vous aider, il faut absolument s’adresser à des cellules spécialisées qui ouvriront le dialogue. Voici celle que nous préconisons :

Top Casinos
1. Image Bwin Casino JouerRevue
2. Image Unibet Casino JouerRevue
3. Image Betway Casino JouerRevue
4. Image betFIRST Casino JouerRevue
5. Image Casino777 JouerRevue