Blackjack Regles : démarrer sur les chapeaux de roues avec nos conseils

Blackjack Regles

La plupart des joueurs de casino qui commencent tout juste à jouer sont un peu impressionnés par le blackjack. Si vous vous sentez concerné, cet article est fait pour vous ! En effet, même si vous n’avez aucune raison valable d’avoir peur, celle-ci est bien compréhensible. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle vient de l’inconnu ! L’être humain a peur de ce qu’il ne connaît pas. Nous sommes là pour pallier à cela et vous guider pas-à-pas vers la victoire ! Le blackjack, ça n’est pas très compliqué, mais ce jeu peut s’avérer incroyablement lucratif ! Voici comment jouer au blackjack !

Quelle est la valeur de chaque carte quand on joue au blackjack ?

C’est la première des choses à savoir. Le but du jeu du blackjack, c’est d’obtenir le score de 21 avec un minimum de cartes distribuées par le croupier. Toute la difficulté du jeu se situe donc dans le fait de « prédire » le tirage et de savoir quand accepter ou refuser une carte.

Pour les cartes avec des numéros, c’est facile, elles ont la valeur faciale que le chiffre affiche. Un 6 de cœur vaut par exemple 6 points. Une silhouette, aussi appelée figure, (c’est-à-dire un roi, une dame ou un valet), vaut 10 points. Enfin, la carte la plus « confortable », c’est l’As, car il vaut soit 1, soit 10 points, selon la valeur que vous, joueur, lui accordez. Par exemple, si vous avez un 10 de pique et un valet, il est plus avantageux de considérer l’As comme un seul point afin de faire un Blackjack !

Si vous faites un blackjack, ce qui signifie que vous atteignez pile 21 points, vous gagnez 1,5 fois votre mise de départ.

Comment se déroule une partie de blackjack ?

Avant de commencer la partie, chaque joueur autour de la table place sa mise. Ensuite, le croupier distribue à chacun une carte dont la face est visible, et se distribue une carte dont la face est cachée.

Le croupier distribue alors une deuxième carte à chacun des joueurs, toujours face visible. Après cette distribution, il demande au joueur à sa gauche s’il veut une autre carte, et procède ainsi pour chaque joueur présent. Vous pouvez demander autant de cartes que vous voulez ! Mais attention à ne pas être trop gourmand, dépasser 21 vous fait perdre automatiquement !

Une fois que chacun a le nombre de cartes souhaitées, le croupier se sert et tire une carte supplémentaire tant qu’il ne totalise pas le seuil de 17. S’il dépasse 21 à cette occasion en piochant une carte trop élevée, tous les autres joueurs de la table gagnent. En revanche, s’il parvient à s’arrêter entre 17 et 21, il arrête de piocher et ce sont les joueurs qui ont une combinaison supérieure à celle du croupier qui gagnent. Si vous êtes à égalité, vous récupérez votre mise, sans plus-value.

Quelles sont les actions que vous pouvez mener en cours de partie ?

Suite au premier tour de distribution, vous avez le choix entre trois actions :

  • Vous pouvez doubler votre mise si vous vous sentez en veine et que vos deux premières cartes annoncent une belle combinaison. Cela signifie que vous prenez aussi le risque de ne recevoir qu’une carte au prochain tour.
  • Vous pouvez diviser votre jeu. Dans le jargon, on appelle cela un « split ». Vous séparez alors les deux cartes que vous possédez, et vous posez une nouvelle mise. Vous vous apprêtez alors à jouer une main après l’autre. Si chacune est gagnante, vous gagnerez donc le double de votre mise initiale ! Attention, si vous pensez que le Split est la solution idéale, elle peut s’avérer aussi profitable qu’assassine. En effet, si vous gagnez les deux mains, vous doublez le montant de votre mise, si vous n’en gagnez qu’une, vous ne perdez rien, mais si vous perdez les deux mains, vous perdez deux fois le montant de votre main initiale !
  • Si le croupier fait un blackjack, c’est la perte assurée pour vous et tous les autres joueurs de la table. Pour rééquilibrer les risques, vous avez le droit de prendre « une assurance » en tant que joueur. Cela veut dire que vous payez la moitié de votre mise de départ à la banque, et en cas de blackjack par le croupier, vous ne perdez que votre mise initiale. Et si le croupier de fait pas de blackjack, vous perdez votre assurance, mais vous remportez tout de même la moitié de votre mise de départ !

Quelles actions mener pour gagner au blackjack ?

On enveloppe très souvent le jeu du blackjack dans un voile de mystère et très souvent à tort. Il est vrai que c’est un jeu prestigieux qui conserve un charme un peu énigmatique au fil du temps, mais attention à ne pas le mystifier ! Cet article est justement fait pour ça, vous n’aurez que 6 actions différentes à effectuer au blackjack. On est loin des légendes de calcul qu’on voit sur Las Vegas 21 ! Bien entendu, le comptage des cartes étant interdit, nous ne pouvons que vous recommander de vous détourner de cette idée pour pratiquer le blackjack dans les règles de l’art. Voici ce qui vous attend lorsque vous jouez au blackjack !

La plus sage : rester

Au début d’une partie de blackjack, vous recevrez deux cartes de la part du croupier qui distribue, vous avez donc une main. Si vous considérez que votre main est correcte et que vous ne voulez pas prendre de risque trop tôt, vous pouvez décider de « rester », c’est-à-dire de ne pas tirer de nouvelle carte.

Le meilleur moment pour rester : Quand votre main vous permet déjà de gagner comme, par exemple, avec un 17.

La plus risquée : tirer

Quand vous obtenez des cartes plutôt faibles au premier tirage, vous voudrez augmenter vos chances d’atteindre 21 et la solution ici sera de tirer une nouvelle carte, puis une autre, jusqu’à ce que vous jugiez qu’il est bon de s’arrêter en ayant de bonnes chances de gagner. Attention, le risque, c’est de tout perdre en voulant gagner, car si le total de vos cartes dépasse 21, vous êtes hors-jeu et vous perdrez vos mises !

Le meilleur moment pour tirer : lorsque votre main ne vous permet pas de gagner en se rapprochant un maximum de 21.

Le bon compromis : partager

Si jamais vous tirez deux cartes de même valeur, vous pourrez les jouer séparément. Vous devrez alors placer une mise sur une et une deuxième, de somme identique, sur la deuxième main. Puis, le croupier vous donnera deux autres cartes pour compléter chacune de vos mains. Si vous tombez de nouveau sur une paire, vous pourrez recommencer l’opération !

Le meilleur moment pour partager : si vous le souhaitez, quand vous tombez sur une paire. Nous vous conseillons de séparer vos cartes quand ce sont des paires de 8, de 9 ou d’As !

Le coup de poker : doubler

Si vous avez une main intéressante, que vous voulez risquer la carte supplémentaire pour vous assurer la victoire, vous avez la possibilité de doubler votre mise et le croupier vous donnera une carte. Si vous réussissez ce tour de maître et que vous gagnez, vous gagnerez plus que si vous n’aviez pas doublé.

Le meilleur moment pour partager : si vous avez deux cartes de 5 ou une main à 11, c’est une bonne stratégie. Mais dans l’ensemble, si vous avez une main de départ intéressante, c’est une bonne action à prendre.

Le plus prudent : Assurer

Les cartes du croupier sont aussi importantes que vos propres cartes. Si sa carte visible est un as, il a de bonnes chances de faire un blackjack. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour vous ! Vous pourrez donc limiter les dégâts en « achetant » une assurance. Vous devrez alors payer la moitié de votre mise de départ. Si le croupier fait un blackjack, vous ne perdrez ni ne gagnerez d’argent. En revanche, si le dealer ne marque pas de blackjack, vous perdez votre assurance (mais pas votre mise pour le jeu)

Le meilleur moment pour assurer : Quand le croupier montre un as, mais attention à utiliser ce recours avec parcimonie, c’est une stratégie avec laquelle il faut être prudent !

Le dernier recours : Abandonner

C’est la solution de repli par excellence. Si tous les casinos ne proposent pas cette option, sachez l’utiliser ! Si votre main est trop pauvre, un abandon ne vous coûtera que la moitié de votre mise de départ.

Le meilleur moment pour abandonner : lorsque vous considérez que vous avez une main trop insuffisante pour gagner contre le croupier. Attention, l’avantage de cette technique est trompeur, comme pour le fait d’assurer !

Vous allez bientôt devenir un vrai pro du blackjack !

Pour cela, suivez les conseils de nos articles ci-dessous :