Un prochain casino Partouche au Japon ?

casino partouche japon

Le numéro deux des casinos français semble vouloir conquérir le pays du soleil levant ! Le marché des casinos japonais, actuellement en plein développement, a été cette semaine la cible du géant français : le groupe Partouche. Une percée inédite, puisque le groupe souhaite construire son premier complexe de loisirs intégrant un casino. Les détails de ce développement ici.

Casino Partouche semble vouloir conquérir le marché japonais

Le groupe Partouche, l’un des plus gros exploitants de casinos et jeux d’argent souhaite s’implanter au cœur des contrées japonaises. Un marché japonais en pleine construction, que l’entreprise française souhaite à présent exploiter. La marque qui n’en est pas à sa première internationalisation, puisque l’entreprise possède dors et déjà des établissements en Belgique, Suisse et Tunisie.

Le coût total du projet est estimé à plusieurs milliards de dollars. Un développement d’envergure censé accueillir entre 3000 et 5000 machines à sous ainsi que 200 tables de jeux (blackjack, roulette…). . Une implémentation conséquente, au cœur d’un marché pratiquement pas exploité par les organisations japonaises. En effet, le Japon ne compte que quelques salles de jeux proposant des machines à sous s’apparentant à des flippers. Une opportunité énorme pour le géant français, qui deviendrait le premier casino officiel à fournir ses services au sein du pays du soleil levant.

« Un développement d’envergure censé accueillir entre 3000 et 5000 machines à sous ainsi que 200 tables de jeux. »

Une association avec des firmes japonaises pour le casino tricolore

La société Partouche, acteur phare de l’économie française, se serait associée avec les géants japonais : Pixel Companyz & TTL Resorts. Des firmes japonaises respectivement spécialisées dans le développement de nouvelles technologies et du secteur touristique. Un accompagnement de taille qui permet notamment au groupe Partouche de bénéficier de l’aide d’acteurs nationaux, pleinement implantés au cœur du pays asiatique.

groupe partouche

Le groupe Partouche devra cependant faire ses preuves sur un marché en plein développement où de nombreuses enseignes de jeux ont déjà jeté l’éponge. C’est le cas notamment des célèbres : Las Vegas Sands et Wynn Resorts, ayant choisi d’abandonner leur projet de développement face à la crise sanitaire du COVID 19. Une crise ayant portée préjudice aux deux précédentes firmes, que le français ne devra pas négliger dans le développement de son complexe de jeu japonais.