Le métier de joueur de poker professionnel

Oh que non, ce n’est pas facile de devenir joueur de poker professionnel ! Nous avons décidé de vous donner quelques conseils pour faire de votre rêve une réalité, en espérant que l’honnêteté de nos propos ne vous fera pas tomber de votre piédestal. Allez, courage, si vous souhaitez être reconnu dans le milieu, c’est que vous connaissez déjà tous les enjeux et difficultés qui vous attendent !

Note importante : cet article vous présente le métier de joueur de poker professionnel dans les grandes lignes, mais vise surtout à vous donner des conseils pour progresser plus vite.

N’attendez pas trop longtemps

Si vous avez des prédispositions connues pour le poker et que vous êtes encore jeune, alors il est temps de foncer ! En effet, passé l’âge de 28 ans, cela ne sert à rien de vouloir en faire votre métier. D’ailleurs, quatre des cinq derniers champions des WSOP étaient âgés de 25 ans à tout casser… Plus on s’intéresse au poker de manière précoce, plus les chances d’intégrer le TOP 10 du classement mondial sont importantes. Mais pourquoi les jeunes joueurs réussissent-ils mieux que les autres ? Parce qu’ils sont plus énergiques, agressifs. Ils tergiversent moins.

Par ailleurs, penser pouvoir rejoindre le circuit professionnel juste parce que vous connaissez bien les règles du poker est une utopie. En vérité, il faut avoir un sens de la stratégie poussé pour espérer faire du poker son métier. Vous savez compter les ins et les outs ? Vous connaissez les probabilités de victoire de chaque main et avez les moyens techniques de les inverser ? Vous bluffez tellement bien que l’adversaire est capable de détecter vos manigances ? Alors, oui, vous êtes fait pour le poker.

N’arrêtez jamais de vous entraîner

En effet, pour développer un niveau remarquable au poker, il ne faut jamais s’arrêter de jouer. Si vous voulez passer pro, vous devez donc prendre des habitudes de pro : levez-vous tôt, entraînez-vous régulièrement tous les jours, habituez votre corps et votre esprit à de très longues sessions de jeu. Faites également du sport, le poker en est un désormais. Il est indispensable que vous jouiez énormément pour suivre la cadence en tournoi. Habituez-vous à jongler entre le poker en ligne et le poker conventionnel et, surtout, affrontez tous les types d’adversaires pour peaufiner vos techniques et améliorer votre « bagage poker ». On dit qu’il faut avoir pratiqué le poker pendant au moins 1 500 heures avant de pouvoir en maîtriser tous les aspects ! Voilà une chose à méditer…

Ne soyez pas dépendant du Texas Hold’em

C’est vrai, le Texas Hold’em est la variante la plus populaire et la plus fun à jouer, mais c’est en variant les styles et en touchant un peu à tout que vous serez véritablement capable de progresser. Il est important que vous preniez part à des parties d’Omaha, de 5 Card Draw et de 7 Card Stud en mode compétitif. Plus vous maîtrisez l’ensemble des variantes, plus vous améliorerez vos aptitudes. Par ailleurs, un joueur qui possède une large palette et qui peut s’adapter à tous les styles a également la possibilité d’étendre ses sources de revenus puisqu’il peut prendre part à n’importe quel type d’événement.

Ne soyez pas négligeant niveau budget

En effet, l’une des qualités qui fait d’un joueur de poker un vrai professionnel, c’est sa capacité à ne pas céder à la moindre tentation, son sens incroyable de la gestion financière. Les meilleurs joueurs de poker sont souvent ceux qui sont le plus rigoureux en matière de comptabilité. Il est donc indispensable de savoir calculer son budget, d’établir des prévisions sur le long terme, de pouvoir anticiper toute dépense imprévue. Et c’est aussi sur la table qu’il faut jouer les parfaits gestionnaires !

Parier en Belgique.be vous dit tout sur les métiers du poker

Lisez d’autres articles tirés de notre dossier « Les métiers du poker » :

Top Poker Rooms

JouerRevue
JouerRevue
JouerRevue